De quoi est composé le cerveau ?

Cerveau

S’il y a bien un organe qui garde encore de nombreux mystères, c’est le cerveau. En effet, malgré les avancées technologiques, le fonctionnement de certains aspects du cet appareil échappe encore aux chercheurs.  

Ce qui est sûr c’est que c’est lui qui gère certains de nos mouvements les plus complexes. Il analyse les informations afin de prendre les meilleures décisions possibles. C’est une machine avec un potentiel exceptionnel.

Quelques informations en vrac sur le cerveau   

Il est difficile de résumer ce que c’est un cerveau, tant il est complexe. Cependant, on peut donner quelques renseignements factuels intéressants sur ces processeurs du corps humain : 

  • C’est l’organe le mieux protégé de l’organisme. En effet, le crâne est assez solide pour supporter des traumatismes violents. Sans cette coque, le cerveau serait à la merci de multiples lésions.   
  • Le cerveau baigne dans le liquide céphalo-rachidien, ce dernier est comme une enveloppe protectrice. 
  • Le poids moyen d’un cerveau avoisine les 1, 3kilos. À noter qu’aucune étude n’a démontré que la masse volumique du cerveau aurait une incidence sur l’intelligence.
  • Le cerveau est composé de deux hémisphères cérébraux. 
  • C’est un organe qui a le plus besoin de nutriments et d’oxygène, raison pour laquelle il est très vascularisé.    

Les cellules spécialisées du cerveau 

Au niveau cellulaire, le cerveau est un organe composé de plus de 100 milliards de neurones. Ces derniers sont des cellules nerveuses, « câblés » et très précises. Ils acheminent et traitent à la fois les informations venant de l’organisme. 

Un neurone possède un noyau qui est entouré de structures appelées dendrites. Il a la forme d’une étoile. Ces cellules jouent un rôle important au sein de la perception des sensations ainsi qu’au niveau du système nerveux végétatif (responsables des fonctions automatiques, comme la respiration, la régulation de la température). 

Les maladies neurologiques 

Comme tous les organes, le cerveau peut être victimes de maladies ou de troubles. Ces derniers amènent souvent à la destruction massive et rapide des neurones. En guise d’exemple, on peut citer : 

  • La maladie de Parkinson (raideurs musculaires associées à des tremblements). 
  • La maladie d’Alzheimer (troubles de la mémoire, du langage et de l’orientation).  
  • L’épilepsie (activité anormale de l’influx nerveux responsable de la transmission neuronale). 
  • La sclérose en plaques (destruction de la myéline dans la région du cerveau). 

À noter que l’on peut éviter ou retarder l’apparition de ces problèmes en adoptant quelques solutions ainsi qu’une hygiène de vie impeccable. 

Laisser un commentaire