Foil : quelles sont les pratiques les plus courantes ?

Le foil est un équipement et un exercice à la fois. Il a donné lieu depuis plusieurs années à la naissance de disciplines hybrides, profitant à la fois de la vitesse et de la surélévation. Ce dispositif est adapté à un large panel de pratiques. Mais certaines sont plus adaptées et communes que d’autres à cette technologie. 

Wing Foil : la discipline dédiée

Une grande majorité de surfeurs et de connaisseurs estime que le wing foil est la pratique du foil surfing la plus appropriée. Les raisons sont multiples. Il s’agit avant tout d’une discipline dont le  matériel permet de garder une certaine maîtrise, non sans exercice et expérience toutefois. Le wing foil est également une pratique où les déplacements sont plus aisés et libres. Mais surtout, c’est une discipline qui se pratique partout, même dans les spots où le vent se fait rare. Il suffit de choisir la bonne aile.

Foil : autres pratiques classiques 

Le foil est un concept entier qui peut s’appliquer à tous les dispositifs de glisse aquatique. Il se trouve donc utilisé dans le cadre de nombreuses autres disciplines apparentées, pratiquées avant même la naissance du wing foil.  

  • Le kitesurf constitue un autre genre de pratique aérotractée, utilisant un cerf-volant à la place de la simple aile pour le wing foil. L’intérêt de cette pratique du foil surfing est presque le même que pour le wing, sauf qu’il faut être encore plus technique au maniement de l’aile.
  • Le windfoil consiste en l’usage d’une planche à voile munie d’un foil
  • Le SUP foil consiste en l’utilisation d’un paddle également doté d’un foil

  • L’e-foil est la dernière invention dans le genre, utilisant une motorisation comme moyen de propulsion au lieu du vent…

Autrement dit, il existe autant de disciplines qu’il y a de genres de foils. Les nouveaux venus du monde de la glisse nautique peuvent même s’y perdre quant à choisir son type de sports. 

La meilleure discipline pour du foil

La pratique du foil surfing permet dans tous les cas de profiter de cette même sensation de flottement, avec peut-être des degrés différents d’une discipline à l’autre. La pratique du foil surfing idéale n’existe quasiment pas, car tout le monde peut ressentir les mêmes niveaux de plaisir. Mais un passionné de kitesurf ne sera peut-être pas à l’aise avec du wing-foil ou du Surf foil, et vice versa. Des essais s’imposent avant de se spécialiser dans une ou plusieurs disciplines.